Les démangeaisons sont ce que la nature a trouvé de mieux pour :
1) Vous rendre fou 2) Vous informer des menaces qui planent sur votre corps. leurs causes sont diverses : piqûres d’insectes, microbes ou maladies. gratter apaise. Mais n’avez-vous pas mieux à faire ?

Qu’appelle-t-on « démangeaisons » ?
Les démangeaisons cutanées, également désignées sous le terme de prurit, sont comme des signaux que le corps vous envoie pour vous avertir que quelque chose va mal.
Elles correspondent à une sensation subjective et désagréable d’un désir de se gratter. Or le fait de se gratter abîme la peau et déclenche une réaction inflammatoire, qui renforce encore la démangeaison. Elles peuvent être dues à une piqûre d’insecte, au contact avec une plante urticante (type ortie), et sont déclenchées principalement par la libération massive d’histamine, qui stimule les récepteurs nerveux de la peau.

Comment les soulager ?
LES ANTIHISTAMINIQUES
En appliquant une crème, hydratante si le grattage est lié à une sécheresse cutanée, à base d’antihistaminiques. Attention, certains antihistaminiques peuvent provoquer une somnolence diurne. Si la réaction est importante ou s’étend, malgré tout, consultez.

LES BAINS D’AVOINE
L’avoine est bourrée de composés chimiques anti-inflammatoires et antioxydants qui peuvent soulager les peaux irritées. Versez une cuillère à soupe de poudre d’avoine colloïdale dans l’eau de votre bain, et faites trempette durant 15 à 20 minutes.

LES CORTICOSTÉROÏDES
Efficaces pour mettre fin aux supplices et pour traiter les maladies de peau d’origine allergique, comme l’eczéma par exemple, ils sont à utiliser avec précaution. Sur une période courte, et sur une petite surface de peau.

LES HYDRATANTS
La sécheresse cutanée est l’une des causes les plus courantes de démangeaisons. Pour y remédier, privilégiez les lotions contenant
plus de 70 % d’eau et les crèmes à plus de 50 % d’eau. Et si possible les produits lavants sans parfum, sans savon et au pH physiologique.

Pourquoi se gratter procure du plaisir ?
Le fait de se gratter la peau constituerait une sorte de diversion de l’attention du cerveau, et le plaisir serait ressenti comme un effet entrant dans le système de récompense du cerveau. Comme un mini-orgasme ! Mais attention aux effets de ce geste : saignements, infections, etc. Préférez donc soulager la démangeaison en frottant fermement la zone qui pique avec un T-shirt en coton frais.
——————

Et n’oubliez pas :
– Conseils pour la salle
– C’est grave, docteur ?
– Fabriquez votre propre dentifrice