Pour tenir vos objectifs de perte de poids, mieux vaut comprendre pourquoi la malbouffe vous semble parfois si tentante.

Une équipe de chercheurs turcs suggère que le stress intensifie la perception du goût (sucré comme salé). Plus vous êtes inquiet, plus votre perception sensorielle est modifiée, ce qui rend vos repas plus agréables. De là à ne plus savoir vous arrêter de grignoter, il n’y a qu’un pas. Alors posez-vous la question lors de votre prochaine fringale : ai-je faim ou suis-je stressé ?

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant