C’est la rentrée, et la perspective d’être le petit nouveau n’est pas réservée qu’aux têtes blondes découvrant un nouvel établissement. Intégrer une nouvelle équipe est un challenge qui met à contribution nos facultés d’adaptation. Jean-Cyrille Lecoq, psychologue du sport et dirigeant de la structure « avantage mental », nous transmet les clés d’une intégration réussie dans un des nombreux sports collectifs que l’on peut pratiquer.

1 MAÎTRISEZ VOTRE ESPACE
Comme on fait visiter le lycée aux futurs collégiens, allez vous aussi vous acclimater à votre établissement suivant : gymnase, stade, salle… « C’est important de repérer l’espace, de se familiariser avec le nouveau cadre. Repérer les endroits où l’on va se sentir bien. Tout cela contribue à diminuer le stress négatif. »

2 UN LANGAGE DU CORPS EN MODE DISPONIBLE
Avoir repéré les vestiaires a toute son importance : lors de votre première apparition, placez-vous à un endroit visible, de face, de sorte que vous dire bonjour paraisse évident. « Il ne faut pas obliger l’autre à un effort pour la rencontre. C’est un message que le corps envoie : vous êtes disponible pour l’autre. » Choisissez cependant une place peu ostentatoire, vous n’êtes pas encore sur le podium.

3 ARRIVEZ EN AVANCE
Lors de votre première séance, il est souhaitable d’arriver un peu en avance, histoire d’avoir le temps de faire connaissance avec les leaders. « Les éléments les plus importants d’un collectif sont souvent ceux qui arrivent les premiers. » Vous pourrez d’entrée vous montrer en position d’écoute. Avoir rencontré préalablement le coach s’avère indispensable.

4 PRÉPAREZ-VOUS AU JUGEMENT
Oui, vous allez être jaugé dès vos premiers pas dans le vestiaire. C’est intimidant, et une personne introvertie risque de l’être encore davantage. « Il faut se dire que ce stress est normal, la situation d’évaluation génère ça. Et puis, normalement, les leaders naturels du groupe vont venir vers vous. » À vous d’évaluer, notamment en discutant avec les encadrants, les objectifs de chacun : la compétition ou le loisir ? Si, en regard de votre propre ambition, l’inévitable « bizutage » vous paraît trop difficile, vous n’êtes peut-être pas au bon endroit.

5 GRANDE GUEULE ? IL VA FALLOIR ASSUMER !
Fort en gueule ou chambreur, pourquoi pas, mais il va falloir assumer. Le terrain, quoi qu’il arrive, va parler. Attention au décalage : « Si la personne est extravertie dès le début, et que, sur le terrain, elle se révèle un leader naturel, ça passera. Mais s’il y a un décalage, cela posera problème, et la mise à l’écart sera la sanction. Ce type de personne représente une menace pour un groupe établi. Donc, à moins de montrer que, techniquement, cette grosse personnalité se justifie et apporte au groupe, il y aura rejet. »

6 PREMIER ENTRAÎNEMENT : TOUT DONNER OU PAS ?
Entre la tentation d’en garder sous le pied et celle d’en mettre plein la vue, les options sont multiples.
« Le mieux est de montrer immédiatement au groupe ce qu’on peut lui apporter. De toute façon, la compétition sera le juge ultime dans ce domaine. » Dans les sports à fort engagement physique (rugby, foot américain…), il est probable qu’on cherche là aussi à vous tester. Quoi qu’il en soit, c’est un domaine où l’on peut difficilement se cacher…

7 GÉREZ LA CONCURRENCE
Vous vous retrouvez à quatre attaquants pour deux places. C’est une situation quasi inévitable. « Il faut communiquer, et en particulier avec le coach. Montrez clairement que vous êtes dans une dynamique d’apport au groupe. Jouez sur vos forces, et non sur les faiblesses du concurrent. Vous êtes là pour l’équipe. »

8 REDRESSEZ LA BARRE APRÈS UN MAUVAIS DÉPART
Les étiquettes se collent vite, mais on s’en débarrasse difficilement. Dans le sport, un seul domaine permet de redresser la barre : le terrain. « Seuls les résultats permettent de modifier une situation mal engagée. Il n’y a qu’en compétition qu’il est possible de changer la perception qu’a le groupe de ce que vous pouvez lui apporter. »

——————–

Et toujours plus de conseils pour rester en forme :
– Doublez la mise
– Votre entraînement en 15 minutes
– Devenez un pro des tractions